BALLAKE SISSOKO & VINCENT SEGAL
Artistes musiciens
Le site de Ballaké Sissoko & Vincent Segal sur myspace

retour page La musique au Mali

 

 

Deux maîtres de musique, le joueur de kora Ballaké Sissoko et le violoncelliste Vincent Segal, se retrouvent sur l'opus Chamber Music pour un duo au sommet.

Dès les premières mesures de ce disque, Chamber Music, cela sonne comme une évidence : ceux-là s’écoutent, cela s’entend. Entre la kora et le violoncelle, deux vénérables instruments "classiques" qui furent au service du prince avant de partir à la conquête du monde, il existe pourtant un fossé d’a priori… que Ballaké Sissoko et Vincent Segal se chargent de combler pour tirer des points de connivence. Il y a chez l’un comme chez l’autre le même souci de la note juste, le même esprit d’aventure, la même économie d’effets, la même envie de partager et d’échanger sans compter tout leur vaste savoir. Il suffisait simplement que leurs regards se croisent pour que leurs doigtés se mêlent avec naturel. Après de longues heures passées à répéter en toute intimité dans le studio parisien de Vincent Segal, après deux concerts éminemment symboliques (un festival de musiques à Libreville, puis un récital à l’Opéra de Lyon), ils ont décidé de graver dans la mémoire numérique cette rencontre aussi "durable" qu’éphémère. Résultat : Chamber Music, un album en forme de recueillement esthète, où la séculaire tradition mandingue se réinvente sans jamais forcer sur les traits, ni surjouer sur la corde sensible. Soit dix compositions enregistrées dans le vif de l’instant, au cœur de la nuit malienne, le climat propice pour que le dialogue s’instaure sur le ton de la confidence… Celui d’une musique de chambre qui tout en nous tenant constamment en éveil nous incline aux plus beaux songes nocturnes. En d’autres termes, Chamber Music est ce que l’on a coutume de nommer un disque de chevet.

 
La carrière de Ballaké Sissoko  
  La carrière de Vincent Segal

Ballaké Sissoko est né en 1967 à Bamako (Mali).
Fils du virtuose de la kora Djelimady Sissoko, il reprend dignement la lourde succession malgré le souhait de son père et devient à son tour griot.
En 1981, à peine âgé de 13 ans, il recrée l'Ensemble Instrumental du Mali fondé par son père et joue avec son cousin Toumani Diabaté. Après cette expérience, Ballaké Sissoko accompagne la chanteuse Kandia Kouyaté en tournée à travers le monde et collabore avec Ami Koïta. Il réalise un premier disque solo sur le label français Cinq Planètes. Nouvelles cordes ancestrales Ballaké Sissoko retrouve Toumani Diabaté pour l'album Nouvelles Cordes Anciennes (1999, en référence au premier album de kora publié par son père en 1970) et crée le groupe Mandé Tabolo avec son épouse, la chanteuse Mama Draba, Fasséry Diabaté (balafon), Adama Tounkara (n'goni) et Aboubacar Dembelé (bolon).
Les albums Déli (2000) et Tomara (2005) paraissent sur Label Bleu. Musicien autodidacte avide de découvertes musicales, Ballaké Sissoko joue également avec Taj Mahal et enregistre l'album Diario Mali (2003) avec le compositeur italien Ludovico Einaudi. A l'automne 2009, il accorde son art à celui du violoncelliste Vincent Segal sur Chamber Music (No Format/Universal Jazz). Copyright 2008 Music Story Loïc Picaud
 
 
Vincent Segal étudie dans des classes musicales dès l'école primaire. Il intègre le conservatoire de Reims dans la classe de Pierre Penassou, puis le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, où il obtient un premier prix.
En 1986, il bénéficie d'une bourse pour étudier à la Banff Fine Art School, au Canada. De retour en France, il s'installe à Paris où il commence à multiplier les expériences musicales avec des musiciens de tous horizons (classique d'abord, et contemporain, mais aussi et de plus en plus jazz, rock, musiques africaines, ...) . Invité aux États-Unis pour participer au premier album du groupe Papa's Culture, il part ensuite en tournée avec Chuck Brown et les P-Funk All Stars.
Il joue avec l'itinéraire et de temps en temps avec l'Ensemble intercontemporain (solo de violoncelle électrique de Professor Bad Trip de Fausto Romitelli). D'ailleurs, il joue aussi bien du violoncelle acoustique qu'électrique. Cela l'a amené à participer aux albums de nombreux artistes, comme Steve Nieve,Elvis Costello, Cesaria Evora, Blackalicious, Carlinhos Brown ou Alexandre Desplat (B.Os de Lust, caution, Un héros très discret,
Source Wikipédia  
Ballake Sissoko & Vincent Segal - Chamber Music : 4:54
   

 

 

Le Voile des illusions), et de jouer sur scène avec Papa Wemba, Naná Vasconcelos, ou encore en duo avec Doudou n'Diaye Rose junior, et en trio avec le tromboniste de jazz Glenn Ferris, trio qui enregistre trois disques.
En 1996, il participe à l'Olympic Gramofon, groupe de Julien Lourau dans lequel il rencontre Cyril Atef avec lequel il fonde peu après leur célèbre duo Bumcello, que leur ami Vic Moan qualifie de « musique industrielle pour pays du tiers-monde ». En 2006 Bumcello obtient avec l'album Animal sophistiqué une Victoire de la musique. Il collabore avec Matthieu Chedid (-M-) dès le premier album de ce dernier, Le Baptême en 1997, puis sur les suivants. Il a réalisé les albums de Franck Monnet (Les Embellies, Grand Prix Charles Cros), Jeanne Cherhal (Douze fois par an, Grand Prix Charles Cros), Dupain (Camina), Georges Moustaki (Solitaire) En 2002, il sort son premier album, T-Bone Guarnerius, puis Cello en 2007 disponible uniquement en vinyl. 2008 marque sa collaboration avec Tryo sur le quatrième album sur lequel il signe des arrangements.
En octobre 2009, il sort l'album Chamber Music en collaboration avec le joueur de Kora Ballaké Sissoko et enregistré dans le studio de Salif Keita au Mali. Le même mois sort l'album de Sting If on a winter's night (titre inspiré de Si par une nuit d'hiver… d'Italo Calvino), album de chansons sur le thème de l'hiver.

 
Ballaké Sissoko & Vincent Ségal - "Ma-Ma" FC - durée 6:27
 

 
 

Vincent a participé à l'album, et suit Sting pendant la mini tournée qui suivit. Les deux hommes se sont rencontrés un an plus tôt, lors de l'enregistrement puis les représentations de l'opéra de Steve Nieve Welcome to the voice au Châtelet, à Paris

Source Wikipédia

La pochette du CD  
One Shot Not,Sissoko,Segal, Sting - Chamber Music - durée 9:29
  On en parle...

 
 


quelques liens à visiter :

Une biographie très complète de Ballaké Sissoko

La Kora - découvrir l'instrument de musique

Le violoncelle - découvrir l'instrument

Ballaké Sissoko joue seul de sa Kora

François LEBEAU - Maitre Luthier

Construire une Kora

La Kora à Keur Moussa

 

   

Ballake Sissoko & Vincent Segal 9/9 - durée 3:32

   

retour page La musique au Mali