VIEUX FARKA TOURE
Musicien et chanteur Malien
Voir son site sur Myspace

retour page La musique au Mali

 

Avoir un père célèbre peut parfois représenter plus un fardeau qu’un cadeau. Pour chaque Barry Bonds ou Wolfgang Amadeus Mozart qui on eux même repris le flambeau familial, il y a des milliers de fils qui ont suivi l’héritage de leur père avec peu de succès. (Qui se souvient de Franz Xaver Mozart ?) Mais Vieux Farka Touré, le fils du grand guitariste Malien Ali Farka Touré est déjà sorti de l’ombre de son père. Ali Farka Touré a prouvé – dans le cas ou certains en doutent encore – que l’origine du “Blues” pourrait se trouver en Afrique de l’ouest. Son fils, Vieux, fait tourner les têtes avec une idée plus originale encore: que ces racines Ouest Sahariennes peuvent être entendues dans chaque courant musicaux, depuis la scène “jam band” jusqu’aux rythmes jamaïcains.

Fondo, le dernier opus de Vieux et son premier album pour le label “Six Degrees”, est plus qu’un simple mélange entre une instrumentation traditionnelle et une production moderne. Plus qu’un artiste de musique ethnique qui embrasse le rock, c’est le son d’un jeune homme qui s’affranchit. Son premier album éponyme, sorti en 2006, ressemblait à un passage de témoin, car il inclut les derniers enregistrements de son légendaire père et une saine dose de sons traditionnels maliens venant du répertoire de son père. Mais son dernier album comporte uniquement une chanson traditionnelle; le reste est écrit par Vieux lui-même. Le premier titre de son album, “Fafa”, a un rythme très “blues” et un solo de guitare intriguant qui rappelle les meilleurs jours d’Eric Clapton avec “Cream”

 
Sa biographie (suite)  
Vieux Farka Toure - Ai Du (Live) - durée : 9:30
  Sa biographie (suite)

En réalité, Fondo met en avant le jeu de guitare de Vieux dans des registres musicaux différents. Il maîtrise ainsi les courtes et piquantes phrases de son père, mais il révèle également de longs morceaux de guitare. La chanson “Mali” est un hommage a la terre de Farka Touré, simple et élégante mais joyeuse également, avec la guitare de Vieux planante sur un riff entrainant et répétitif. Le titre empreint de Funk “Aï Haïra” suggère une version caféinée de reggae, avec ses solos de percussions et ses jams de guitare. La chanson “Sarama”, malgré l’utilisation de percussions acoustiques qui donnent l’illusion de tambour, met aussi en valeur une ligne basse hypnotique et rapide dans le même esprit que la musique des Marocains de Gnawa avec un classique questions-réponses soutenu par des percussions Heavy Rock. Pas mal pour une chanson qui dure seulement 5 minutes.

Les arrangements de Vieux sur la chanson traditionnelle “Walé” est celle qui rend le plus hommage aux héritages musicaux de sa famille et de son pays. Les voix assurées par le grand Afel Bocoum, qui chante et joue de la guitare avec Ali Farka Touré depuis plusieurs décennies crée un lien direct avec les générations antérieures. Les basses électriques nous rappellent quant à elles qu’il s’agit bien ici du travail de la nouvelle génération. Ailleurs les rythmes bondissant du désert se mélangent agréablement bien avec les sons blues du delta. Sur “Souba Souba”, c’est la basse électrique de son co-producteur Yossi Fine (David Bowie, Hassan Hakmoun, ODB) qui assure le rythme, tandis que Vieux offre des solos efficaces de guitare entre les chants – pas besoin de tambour ou de percussions ici. Avec le morceau nommé à juste titre “Slow Jam”, un des deux instrumentaux de l’album, Vieux nous révèle les liens étroits entre le Blues lent et les rythmes traditionnels de l’ouest Sahara.

 


Vieux Farka Toure - Ai Du (Live) par bbpradi0

 
Si vous voulez un aperçu rapide du tournant musical emprunté par Vieux Farka Touré, tout ce que vous avez a faire est de porter un regard sur les dernières séquences de Fondo. “Diaraby Magni” rassemble la diaspora africaine des deux cotés de l’atlantique, avec des rythmes reggae, des morceaux de guitare, des percussions et des voix puissantes, le tout sous la houlette du producteur Yossi Fine. Le titre “Chérie Lé” a quant à lui un tempo plus rapide (les rythmes maliens sont généralement plus lents – pas ici en tout cas) avec un son plus urbain de l’ouest. Si les paroles étaient en anglais cette chanson pourrait passer pour une chanson des frères Allman. Et sur “Paradise”, Toumani Diabaté – le plus fabuleux joueur de Kora encore vivant (l’ancienne harpe des troubadours maliens) rejoint Vieux sur un duo Kora/guitare qui ressuscite les vieux fantômes de l’album que Diabaté avait réalisé avec le père de Vieux un an avant sa mort.

La carrière de Vieux Farka Touré dans la musique aurait pu ne jamais voir le jour si ses illustres parents avaient la même manière. Ali trouvait que le monde de la musique était un endroit difficile pour travailler. Mais le jeune Vieux a trouvé son mentor en la personne de Toumani Diabaté, et ses propres qualités musicales ont convaincu l’ainé Farka Touré qu’une seconde génération de musiciens allait éclore dans la famille. C’est une musique qui vient d’une Afrique contemporaine – urbaine, sophistiquée, mondialement connectée mais profondément fière de son ancien héritage. C’est cette Afrique à la fois ancienne et moderne que Vieux met en lumière à travers sa musique. Fondo est la musique d’une Afrique qui “rock” mais dans laquelle on entend toujours les cris des chameaux dans le désert.

Source V.O musique
   
Vieux Farka Toure "Bamako jam" par modiba - durée 2:17
   

 


 


 
Vieux Farka Toure en concert dans les ABATTOIRS de Bourgoin Jallieu 9:59
 
 
 


 
Martin Harley and Vieux Farka Toure 4:43
 

 
 
La presse en parle :
 

D'autres vidéos

 
Quelques liens à visiter :

 

 

'Amandrai' live at Segou Festival, 2005 durée 6:21


 


..
Le site de Vieux Faka Touré sur Myspace

 
Page mise à jour le 14.11.2011
 

retour page La musique au Mali