AFEL BOCOUM
Musicien et guitariste Malien
La page sur myspace

retour page La musique au Mali

 

Né d’une mère peule et d’un père songhaï, la carrière d’Afel débute en 1968 à l’agé de 13 ans lorsqu’il rejoint son oncle Ali Farka Touré, au sein du groupe Asco. Il a poursuivi sa collaboration avec Ali Farka Touré pendant une trentaine d’année. Dans les années 1980, il fonde son groupe “Alkibar” (‘Messager du grand fleuve’ en langue sonrhaï). Afel joue de la guitare, compose et chante en sonrhaï, sa langue maternelle, mais aussi en Tamasheq, et en Bambara. Ses mélodies évoquent l’évolution de la société malienne avec la reconnaissance de la femme, les mariages forcés, le respect, l’attachement à sa région. En 99, Afel produit un 1er album "ALKIBAR" enregistré, dans la foulée des séances d’Ali Farka Toure (Niafounké).

Afel a voulu faire un album dans l'esprit de celui qu'il appelle affectueusement " le Boss ". Avec la bénédiction de ce dernier, il a développé son répertoire dans un style doux et hypnotique qui lui est propre. Son style s'accompagne d'une certaine rondeur sonore. En 2002, Afel collabore avec le leader de Blur, Damon Albarn pour le très populaire album "Mali Music". En 2004/2005, Afel et son groupe participent au projet “Desert Blues” en compagnie d’Habib Koité et du groupe Tartit. Ce projet au service de la diversité ethnique malienne, illustre l’influence du Sahara sur les traditions musicales de chacun d’entre eux.Début 2006, Afel enregistre son 2éme opus “Niger” avec lequel il nous emmène à nouveau sur les rives du grand fleuve, à l’une des sources du Blues. Afel assume, dans cet opus, l’héritage musical de son oncle, Ali Farka Touré. Malgré son succès grandissant, il est humble, d’une douce nature et doté d’une finesse remarquable et un talent sûr.

 
 

Afel Bocoum - Alkibar WORLD CIRCUIT - durée : 4:41

 
   
Afel Bocoum - Ali Farka - durée 7:58
   

 


 


 
 
 


 


D'autres vidéos  
Afel Bocoum - Jaman Moro (pour écouter) 4:15
  On en parle dans la presse
 
 

Biographie sur AFRIKCOM

Article de presse sur RFI musique

 

 
 

 

retour page La musique au Mali