Malick Sidibé
Photographe



Biographie


M
alick Sidibé a fait des études de dessin et de bijoutier à l’école des artisans soudanais (devenu Institut national des arts de Bamako) à Bamako.
En 1955, il entre au studio « Photo service » de Gérard Guillat-Guignard avec qui il apprend la photographie.
En 1962, il ouvre son studio à Bamako, dans le quartier Bagadadji où il est encore, et se spécialise d’abord dans la photographie de reportage, notamment dans les soirées de jeunes de la capitale malienne.
Dans les années 1970, il se tourne davantage vers les portraits pleins de malice réalisés en studio1. Les premières Rencontres africaines de la photographie à Bamako en 1994 permet à Malick Sidibé d’accroître sa réputation. Il expose alors dans des galeries en Europe (comme la Fondation Cartier à Paris), aux États-Unis et au Japon.

Distinctions


E
n 2003, Malick Sidibé reçoit le prix de la photographie Hasselblad.

Il est le premier Africain à recevoir ce prix. Le 10 juin 2007, il reçoit un « Lion d'or » d'honneur pour l'ensemble de sa carrière à l'occasion de la 52e Biennale d'art contemporain de Venise2.

Le 23 juin 2009, Malick Sidibé a remporté le prix PhotoEspaña Baume & Mercier 2009 pour son travail de portraitiste3. La même année, il remporte le World Press Photo dans la catégorie Arts and Entertainment.


Quelques photos commentées

Interview de Malick Sidibé sur Afrique in visu "L’homme aux mille appareils ou la caverne d’Ali Baba de Bagadadji" Lire ici...

Son travail

 


Mali : les photographes de l'indépendance de Malik Sidibé en passant par Seydou Keita. Reportage de François-Xavier Freland diffusé dans l'émission "Une semaine en Afrique" dans le cadre des rencontres photographiques de Bamako 2008.
 


Passages en images : Malick Sidibé (Musée des... par telelyonmetropole

     
retour page des photographes